Home Scène Canadienne OFFSIDE frappe fort avec du nouveau matériel!

OFFSIDE frappe fort avec du nouveau matériel!

Publié le 07 Mar 2023 par

Laissez-moi vous présenter Offside

Formé en 2015 à Montréal, le groupe Offside est composé de Simon « Longueuil » Charpentier au chant, Scott Golyardi à la batterie, Guillaume St-Pierre et Philippe Brassard aux guitares et Jean-François Simoneau à la basse. Malgré la scène changeante des 20 dernières années, Offside est un band hardcore authentique, qui croit en sa musique. Depuis ses débuts, leur son a su évoluer, sans toutefois se dénaturer. Par exemple, la voix de Simon est maintenant plus grave et mieux définie. De plus, on peut remarquer une pédale double à la batterie et les guitares ont changé de tuning depuis leur premier opus. Par ailleurs, leur style me rappelle certains groupes des années 90, tels que Strife et Blood for Blood. Du hardcore comme on l’aime avec un vocal incisif et des riffs simples mais tellement efficaces!

Pochette de Offside avec leur nouveau EP : Back to the Streets, disponible le 7 mars 2023
Pochette du nouvel album, artwork par Jon Mayo

Derrière les coulisses

Pour faire suite à Brotherhood, Big Boss et Blood Money, Offside nous revient en force avec un 4e EP, Back to the Streets. Ce dernier a été enregistré de mars à août 2022 par Scott Golyardi au Studio 440, mixé par Charles Toshio aux Panda Studios et masterisé par Will Killingsworth aux Dead Air Studios. Finalement, l’artiste très talentueux derrière la pochette se nomme Jon Mayo.

Back to the Streets est maintenant disponible sur les plateformes numériques en ce 7 mars et sera lancé sur vinyle le 7 avril. La liste des chansons va comme suit:

  1. Back to The Streets
  2. Final Warning
  3. Revenge
  4. The Hitlist
  5. Get It Right
  6. Higher Power
Photo du groupe Offside fournie par Simon Charpentier
De gauche à droite : Jean-François, Philippe, Scott, Guillaume et Simon. Photo par Kieron Yates

À l’écoute!

Dès la première track, on a immédiatement droit à un BACK TO THE STREETS scandé en gang vocals, qui a l’effet d’une bonne claque sur la gueule! Par la suite s’enchainent rapidement les chansons, six au total, sans compromis sur l’intensité et l’agressivité que l’on recherche en écoutant du hardcore.

Dans la quatrième chanson, il y a une collaboration au vocal avec Chris Snelgrove du groupe The Last Mile. Si vous êtes fan de punk rock mélodique, je vous conseille fortement The Last Mile! Chris est également l’ancien bassiste de Offside, avec lequel ils ont fait une tournée en Europe en 2019.

Après quelques écoutes, je crois que ma chanson préférée est Get it Right. Elle me rejoint autant pour sa structure que ses paroles. J’aime beaucoup l’intro d’une seule guitare suivie d’un beau roulement de snare et de plusieurs progressions au drum. En parlant du batteur, j’ai été impressionné de constater que Scott fasse aussi partie de Bruiserweight, Will to Speak, La Gachette et Force Majeure.

Offside lors de leur spectacle à Toronto avec Get the Shot, photo par Kieron Yates
Offside lors de leur spectacle à Toronto avec Get the Shot

Mot de la fin

Pour terminer, je pense que la scène hardcore du Québec va beaucoup apprécier ce EP de Offside. Pour ma part, je l’ai trouvé excellent. Le seul point négatif (qui n’en est pas vraiment un) est la durée qui est trop courte, j’en prendrais plus! J’ai eu la chance de voir Offside, Bruiserweight et Will To Speak jouer au festival Montreal Madhouse le 18 février dernier aux Foufounes Électriques. Je vous invite à lire l’excellent article de ma collègue Mélo à ce sujet qui sortira cette semaine.

Texte corrigé par Julie Fortin

Originaire de Québec, j'habite sur la rive nord de Montréal depuis 5 ans. À 10 ans, j'ai découvert NOFX, puis Green Day et Offspring... mais mon amour véritable du punk rock a commencé vers l'âge de 12 ans quand j'ai découvert les compilations Fat Music et Punk-O-Rama, avec tous les bands impliqués... Depuis ce temps, j'ai toujours adoré découvrir de nouveaux bands, puis j'ai dévié vers d'autres genres musicaux, pour revenir vers le punk il y a quelques années... Ça faisait un bout de temps que je voulais m'impliquer dans la scène, alors j'ai vu une belle opportunité de le faire en écrivant pour le Bad Crew.