Home Scène Canadienne Un début prometteur pour State of Dedication

Un début prometteur pour State of Dedication

Publié le 22 Oct 2023 par

Les 13 et 14 octobre derniers avait lieu la première série de deux spectacles jumeaux organisés par State of Dedication. Cette toute nouvelle agence de booking est constituée de Shanie Poirier Côté et Dave Corbin, deux amis passionnés et impliqués dans la scène hardcore. Shanie et Dave sont aussi les administrateurs du groupe Facebook Musique HardCore/Métal du Québec. On y retrouve une quantité impressionnante de découvertes musicales chaque jour : nouveaux bands, sorties d’albums, singles, etc. Assez pour que je n’aie pas le temps de tout écouter, mais j’essaie très fort…

Le spectacle du vendredi 13 se déroulait à Drummondville, à La Sainte Paix. Cependant, c’est au deuxième show que j’ai eu la chance d’assister le samedi, à Québec, du côté de La Source De La Martinière. Les bands Desecrate, Offside, Deathnap, Excess et Cold Authority ont tous contribué à rendre cette soirée mémorable.

Dès notre arrivée, Shanie et Dave étaient là pour nous accueillir chaleureusement. Ma blonde et moi sommes arrivés très tôt pour ne pas manquer le début du spectacle, qui a commencé à 8 h pile. Aucun retard, pas le temps de niaiser!

Cold Authority

Pour ouvrir les hostilités, non seulement Cold Authority y est parvenu avec brio, mais a aussi été ma découverte de la soirée. Le quatuor a frappé très fort avec son mélange crossover-thrash-hardcore dont j’ai de la misère à décrire. Ayant un frontman guitariste, le quatuor se définit sur leur site Web comme metallic hardcore. Il y avait beaucoup de breakdowns et mosh parts qui ont fait dansé la crowd dans tous les sens, c’était de toute beauté. Pour un opener, c’était une très belle surprise et ça a donné le ton à ce qui allait suivre.

Cold Authority est un groupe très récent à ce que j’ai pu constater et j’ai seulement trouvé deux singles sur les plateformes de streaming, soit Hated and Forgotten et Guillotine. Force est d’admettre qu’il s’agit de deux bombes et j’ai très hâte d’entendre du nouveau matériel!

Excess

Sans diminuer en intensité, l’excellente formation Excess est embarquée sur scène prête à tout casser! Un autre band de Montréal dont j’avais fait la découverte au Montreal Madhouse (à lire: article de mon amie Mélo). Un son qui me rappelle l’époque du début des années 2000 de Throwdown et même A Perfect Murder. Contrairement à ce que le nom Excess pourrait sous-entendre, il s’agit bien d’un band straight edge.

J’ai remarqué la présence du talentueux guitariste Eric Langlois-Gervais sur scène, aussi membre de Scaramanga et Harriers (R.I.P.). J’ai aussi eu la chance de faire connaissance avec le sympathique frontman Antoine (aka Tony) et d’échanger sur la scène hardcore du Québec. J’ai aussi appris que Excess existe depuis 2005. Malgré mes 20 dernières années à aller voir des shows dans les scènes hardcore et punk, je réalise que j’en ai manqué des bouts!

Deathnap

Un de mes coups de cœur de la scène montréalaise en 2023 est sans doute Deathnap. Il s’agissait de la deuxième fois que j’assistais à leur show et c’est toujours aussi bon. Leur mix de metallic hardcore, crossover et crust punk est à couper le souffle, sans oublier leurs textes engagés et pertinents. J’étais très heureux de les revoir pour leur tout premier spectacle dans la vieille capitale. Leurs riffs pesants et originaux ont certainement alimenté l’énergie du pit!

Je vous conseille fortement leur EP I Am The Evil. Étant moi-même un grand fan de Stray From The Path, j’y reconnais quelques influences. Leur frontman Andrew ‘Drew York’ Dijorio y fait même un featuring sur la chanson Condemned.

Offside

Pour enchainer, quoi de mieux qu’un band déjà très bien établi dans la scène? On parle évidemment ici d’ Offside dont j’ai eu l’honneur de faire ma première critique au Bad Crew (à lire ici). C’est toujours un plaisir de revoir le sympathique Simon Longueuil et ses comparses, prêts à mettre le feu dans la place! Ça brassait déjà à La Source et Offside n’y ont pas fait exception!

Au plaisir de tous, Offside a joué des chansons de tout leur répertoire, incluant leurs nouvelles qui sont selon moi déjà des classiques. Il y a eu un gros pile-up de crowd pendant leur reprise de Dead At Birth du groupe Death Threat et c’était beau à voir!

Desecrate

Pour finir en beauté, Desecrate nous en a mis plein la gueule avec leur son bien gras! Ça a aussi été une belle découverte pour moi cette année. J’ai d’ailleurs eu la chance de voir Desecrate cinq ou six fois, juste en 2023! Tony du band Excess y figure aussi comme guitariste.

J’ai jasé un peu avec leur sympathique guitariste Thomas Pavia, que vous avez probablement déjà croisé aux Foufounes Électriques comme doorman. Il m’a appris qu’il faisait également partie du groupe Coldxsnap avec nul autre que Jesse Barnett, chanteur de Stick To Your Guns. C’est toujours le fun de constater à quel point le monde est petit, surtout dans la scène hardcore.

Mot de la fin

Pour terminer, je lève mon chapeau à Shanie et Dave d’avoir organisé ce superbe événement. De plus, ramener les bands de Montréal, qui ne jouent pas souvent à Québec, était un excellente idée. J’espère en revoir de plus en plus des shows comme ça!

Le prochain spectacle organisé par State of Dedication est déjà annoncé pour le 10 novembre à La Source La Martinière. Au menu : Scarfold, Panic Response, Set In Stone et Double Cross. Ne manquez pas ça!

Rédaction : David Pelletier

Correction : Charlotte Claeys

Révision : Marie-Eve Landry

Crédit photo : Hugo X Savard

Originaire de Québec, j'habite sur la rive nord de Montréal depuis 5 ans. À 10 ans, j'ai découvert NOFX, puis Green Day et Offspring... mais mon amour véritable du punk rock a commencé vers l'âge de 12 ans quand j'ai découvert les compilations Fat Music et Punk-O-Rama, avec tous les bands impliqués... Depuis ce temps, j'ai toujours adoré découvrir de nouveaux bands, puis j'ai dévié vers d'autres genres musicaux, pour revenir vers le punk il y a quelques années... Ça faisait un bout de temps que je voulais m'impliquer dans la scène, alors j'ai vu une belle opportunité de le faire en écrivant pour le Bad Crew.